10 conseils pour un DIY réussi avec vos enfants

conseils DIY

DIY avec enfants: attention à l’improvisation!

Pour ceux et celles qui n’ont jamais tenté l’expérience, sachez qu’une activité manuelle de loisir créatif avec les enfants ne s’improvise pas. Le DIY avec les kids se prépare un minimum, et nécessite de respecter quelques règles de base.
Et oui, même avec un seul enfant, le petit bricolage sympathique peut vite tourner au cauchemar et au carnage dans la maison! (en particulier ceux qui impliquent de la peinture ou de la colle… si vous voyez où je veux en venir!)

Bon, là je parle surtout des conseils pour une activité manuelle avec les plus petits: entre 2 et 6 ans.
(après, on a quand même un peu plus de marge de manoeuvre…)

Voici donc la liste des 10 conseils pour un DIY réussi avec les jeunes enfants
(ils pourront vous sembler évidents, mais je vous assure qu’on oublie souvent de les appliquer malgré tout!)

Avant de commencer le DIY avec vos kids…

1- Prévoir un espace de travail dégagé et protégé: toile cirée ou table qui ne craint pas les taches, pas d’objets inutiles qui trainent sur l’espace de travail, etc…

2 – Installer à portée de main toutes les choses dont vous aurez besoin AVANT de commencer avec les enfants. Une fois qu’ils seront là, vous ne pourrez plus les lâcher des yeux!

3 – Faire assoir confortablement les enfants pour l’activité: une chaise à la bonne hauteur, bien calé pour éviter les promenades intempestives en plein milieu de l’activité (du genre je me balade avec mon pinceau dégoulinant dans la maison, je pose mes petits doigts collants partout dans la pièce…)

4 – Protéger les enfants des taches et petits accidents :
– une blouse ou un vieux t-shirt au dessus de leurs vêtements
– remonter les manches pour bien dégager leurs petites mains
– pour les petites têtes à cheveux longs, pensez à attachez les cheveux!

6 – Prévoir un peu plus de matériel que nécessaire pour les ratés. Ca vous évitera de stresser quand Arthur se trompe de sens en collant sa seule gommette rouge…

5 – Si vous avez le temps, tester le DIY seul avant: ça permet d’évaluer ce qui pourra ou non être fait par les plus petits, de bien assimiler les étapes, et ça leur montre le résultat final, ce qui est en général motivant pour eux

Pendant l’activité manuelle pour les enfants…

7 – Pour le faire dans une ambiance zen, et profiter de ce petit moment d’expérience créative, il faut d’abord être totalement disponible et prévoir un temps dédié à l’activité.

8 – Bien leur expliquer ce que l’on va faire AVANT de leur donner le matériel!
à chaque étape: comment utiliser les outils, ce qui peut être dangereux et ce qu’il faut éviter de faire, etc…(pas toujours facile, je vous l’accorde… les miennes ont tendance à se jeter sur tous les objets et à tripoter tout ce qui est à portée de main sur la table)
et leur montrer: si possible, faire le bricolage en même temps qu’eux: c’est parfois plus simple de montrer l’exemple en direct que d’essayer de leur expliquer avec des mots qu’ils ne comprennent pas forcément… Et puis c’est un vrai moment de plaisir partagé!

9 – Leur faire confiance et les encourager à apprendre à faire les choses tout seul.
Bon, j’avoue, la première fois que j’ai laissé une vraie paire de ciseaux entre leur petites menottes (vers 2 ans et demi) je suis restée de marbre extérieurement, mais intérieurement la maman poule que je suis tremblait de tout son corps pour les doigts des ses petits poussins… et bien, à ma grande surprise, elles ont manié l’outil avec précaution et ont vite compris comment l’utiliser!

10 – Les laisser essayer, se tromper, et accepter qu’ils ne fassent pas exactement ce que vous aviez prévu: ils vont parfois vous étonner avec un résultat différent de celui attendu mais tout aussi réussi (ou pas… ça fait partie du jeu!)

Les commentaires sont fermés